IDsat


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dvb -> Standard des transmissions par satellite

Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur

avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Dvb -> Standard des transmissions par satellite   Sam 21 Avr - 8:48

Standard des transmissions par satellite

Selon le demi trasmissivo (câble) satellite, antenne, la largeur de fanfare disponible pour la transmission voie satellite dépend de considérations techniques. En effet le rapport signal-bruit et l'écho changent entre signaux provenants considérablement de satellite, câble ou antenne. Dans la réception voie satellite, le rapport signal-bruit peut 10 db être très petit ou non, en combien de le signal vient positionné par un transmetteur à plus de 36000 Kms du récepteur, mais il n'est pas corrompu par écho. Dans la réception voie câble, le rapport signal-bruit est plus haut, 30 db, mais le signal est affection d'échos dûs aux chemins multiples, interférence et variations significatives de l'ampleur du signal. Ceux-ci sont les motifs qui obligent aux choix différents pour demi transmis différents vous. Il faut considérer la compatibilité avec les transmissions analogiques existantes en outre. La fanfare de fréquences dédiée à la transmission voie analogique satellite est entre 27 et 36 Mhz en général en Europe. La transmission digitale hérite cette situation et il faut utiliser la même fanfare de fréquences de canal de sa partie adverse analogique en général. La standardisation à laquelle on joint est celle-là publiée par ETSI, European Telecommunication Standards Institute.

PANORAMIQUE SUR LE SYSTÈME DE TRANSMISSION DVB

Les signaux écran sonore qu'il veut les répandre ils viennent codifiés en formé MPEG-2 et multiplexati viennent manière successivement à obtenir paquets de 188 bytes. Les paquets sont faits passer à travers un randomizzatore qu'il tâche de rendre equiprobabili le plus possible les symboles à l'intérieur du flux de données. Tel procès, connu comme génération des adresses a le but d'éliminer les pics du spectre du je signale. Fait vient, si nécessaire, le scrambling pour conditionner l'accès aux renseignements. Puis La longueur du paquet est développée de 2 bytes, d'un code à la correction de faute de type Reed Solomon, RS 201,188, qu'il permet la correction en réception d'un maximum de 8 bits erronés en présence de fautes casuelles. Successivement à la Reed Solomon codifie, les données sont mêlées de nouveau (interleave) pour les espacer entre eux, afin qu'éviter qu'une séquence de fautes intérêts rapprochés trop de bit appartenenti au même symbole. Dans le cas du satellite, il est appliqué un autre code à la correction de faute, le code convoluzionale de Viterbi, que le bit.rate d'un facteur compris multiplie entre 1.14(Rc = 7/8 et 2(Rc =1/2. LES données sont formatées successivement, symbol mapping, filtrats et convertis dans les signaux analogiques LES et Q. Ces tu achèves ils sont modulés.

(QPSK pour satellite et QAM pour le câble) à l'if (fréquence intermédiaire) que nous indiquons avec du fi. Vous fréquence intermédiaire vient convertie, up conversion, dans les fréquences de canal RF (radio-frequency) relatives au demi trasmissivo. Dans le satellite premier de la diffusion du signal aux utilisateurs, une autre conversion de la fréquence arrive dans la fanfare KU, de 10.7 aux 12.75 GHz. Vous diffusion directe j'arrache ailleurs elle est rare relativement en Europe. Systèmes sont utilisés d'habitude qu'ils comprennent un satellite et un dispositif que je déroule les fonctions de démodulations QPSK et rimodulazione QAM, nécessaires pour adapter le signal au câble. Le récepteur autre n'est pas que l'implémentation des opérations des opérations complémentaires à cette à peine décrite. Dans le cas du satellite une conversion initiale de la fréquence est faite par le LOW NOISE CONVERTER (LNC)où le signal est porté dans le champ de fréquences compris entre 950 et 2150 MHz pour puis passer à la fréquence intermédiaire d'environ 480 MHz. La démodulation cohérente à la fréquence IF rend signaux analogiques LES et Q. Après une conversion A/D les signaux ils viennent filtrats et reformaté, symbol demapping, remué (de-interleaving) et la correction de faute récupère le paquet di188 bytes. Après le randomizzazzione le demultiplexter sélectionne le canal choisi par l'utilisateur, si nécessaire il est fait le descrambling, et MPEG-2 la codifie il reconstruit les signaux vidéo et sonores. Dans le cas de transmission terrestre le DVB est basé sur la modulation 2k/8k OFDM, ETSI/EBU 300 744. Ce type de modulation exécute la distribution d'un hauts bit-versements dans un numéro élevé d'ortogonali portants, numéro que différente entre elle peu centaines à peu milliers, chaque de laquelle travaille à un bas bit-versements - Le même début est utilisé pour le DAB (DIGITAL SON BROADCASTING) que 2K OFDM utilise. Son principal avantage est le bon comportement dans le cas de réception mobile.

CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME

Pour les transmissions satellitari la seule codifie possible c'est le QPSK (4-QAM). Ceci dépend introduite par la distorsion élevée du demi trasmissivo,che dans le cas du DVB-S c'est l'éther. Infatti,valori typiques de SNR, signal to noise Ratio sont de l'ordre de 10db pour la traite satellitare. Dans ces conditions, une transmission à 64-WAM un BER porte, Bit Error Versements, théorique de l'ordre de 10(elevato à la -1, pendant qu'avec Qpsk il codifie le ber il est de 5 ordres de grandeur meilleure environ.

Obligée c'est le choix de la donc il codifie.

LE LNB est réuni au decoder par un câble coaxial avec transmission fullduplex asymétrique.

Le decoder demande une donnée canal en envoyant quelques signaux au LNB.

La présence ou moins d'un ton à 22Khz sélectionne la fanfare haute ou basse, pendant que la polarisation, orizz. ou vert. ) du canal à visualiser elle est fondée par une tension de 13 ou 18 V. IL LNB il envoie sur le câble un coaxial du 4 stream sélectionné

Fanfare Haute, Avec Ton aux 22 KHz)Banda Basse, Sans ton aux 22 Khz)Polarizzazione Orizz. , 13 V)Stream 1Stream 2Polarizzazione Vert, 18 V)Stream 3Stream 4

Syntoniseur: il a le devoir de syntoniser la fréquence du canal qui veut les visualiser.

Demodulatore QPSK: ritrasforma le signal harmonique modulé en phase, dans la séquence binaire correspondante.

FEC: il lit et il utilise les bits de redondance pour corriger les fautes éventuelles dans les paquets DVB/MPEG2.

Demultiplexer: En base à la valeur de l'header de chaque paquet il décide si ignorer le paquet, l'envoyer au CAM, l'envoyer directement au decoder MPEG ou, s'il s'agit de paquets de données les laisser gérer au CPU.

CAM: Formulaire d'accès conditionné. Et la partie du decoder apte à exécuter le descrambling est apte à remettre en clair le signal criptato c'est-à-dire. Il s'agit d'une fiche PCMCIA, aka PC-CARD, qu'elle peut être remplacée avec un CAM avec un autre algorithme de descrambling, SECA, NDS, etc. Pour exécuter le descrambling il se sert de la jouissance d'un smart card.

N.B: Dans le cas d'événements pay pour view le cam avertit par modem le gérant qui est en train de regarder le programme. Le provider s'occupera de débiter le coût de l'événement.

DECODER MPEG2: il reporte en forme ne comprimée pas le flux audio/video.

DAC: Il convertit le flux audio/video en analogique, prêt pour être joint à une TV, voie scart par exemple.

EEPROM: Mémoire rom riprogrammabile électroniquement en qui sont contenus les valeurs nécessaires pour la syntonisation de chaque canal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idsat.probb.fr
Fondateur

avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Dvb -> Standard des transmissions par satellite   Sam 21 Avr - 8:55

FORWARD ERROR CORRECTION



La transmission satellitare est sujet à un haut niveau de dérangement, donc il est nécessaire d'implémenter une forme de correction des fautes. En étant un canal unidirectionnel et donne la nature realtime et broadcast du message il n'est pas possible de demander au satellite le renvoi des paquets erronés, donc avec le byte de renseignement ils viennent envoyés du byte redondant pour la correction. Cette technique est appelée FEC, Forward Error Correction)Nel notre cas ils sont utilisés des 2 couches de FEC.

Le premier nommé Viterbi est exprimé en numéro fractionnaire. La fraction exprime plus le rapport entre le numéro n de bit de données en entrée et le numéro n les bits utilisés pour la correction, es 2/3: chaque 3 bit reçu 2 est de données et 1 il est utilisé pour la correction.

La second couche de FEC est appelée Reed-Solomon queues, R/S. LE R/S est 188/204 habituellement, c'est-à-dire chaque 204 bytes, 188 est de données et les restes ils sont utilisés pour la correction de faute. Cette même chaîne de FEC est utilisée dans la correction de fautes pour les CD-sons et les DVD.

Chaque tireur décide les différentes valeurs de FEC qu'ils graveront sur la fanfare, donc possiblità d'envoyer plus ou moins canaux pour chaque transponder, et sur la qualité.

En plus pour corriger burst de fautes efficacement, c'est-à-dire plus bits cosecutivi erronés, le flux vient envoyé dans un ordre différent comme montré en illustration et riodinato après la transmission, de l'IRD (interleaving/deinterleaving).





ADC: Ils convertissent les signaux analogiques en séquences binaires.

CODIFICATEUR MPEG2: il comprime le flux digital en paquets MPEG2.

CRIPTATORE: Il codifie les paquets de façon à pu été interprété seulement de qui a payé le service.

CROSS-INTERLEAVER: Il ajoute bit de redondance pour la correction des fautes. En étant une transmission broadcast, il n'est pas possible après la comparaison d'une faute de la part du decoder demander le paquet corrompu. Donc ils s'ajoutent renseignements redondants pour assurer l'intégrité des données rapides.

MULTIPLEXER: Il envoie à la sortie unique, au tour, chacun des flux présents en les beaucoup d'entrez, TDM: multiplazione à la division de temps. Vous multiplazione peut être de type déterministe, une fanfare préétablie pour chaque canal, ou de statisticien type, fanfare allocata dynamiquement pour chaque canal dans la complexité des images.

MODULATEUR QPSK: Modulateur de phase et ampleur, à 4 stades d'un harmonique portant et un modulante digital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idsat.probb.fr
Fondateur

avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Dvb -> Standard des transmissions par satellite   Sam 21 Avr - 9:03

Conclusions DVB

Comme nous avons vu le système dvb c'est un standard pas beaucoup de sûr pour les transmissions voie digitale satellite.
Le système qui adopte peut être bypassato même si avec hardware techniques complexes et logiciel.
Le coeur du système, le csa a à que faire avec du clé plus petits aux 128 bits, le que tout dit.
Nous espérons qu'au plus tôt date une vienne révisée à tout le système de façon à tous les émetteurs de pay rendre sûres tv.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idsat.probb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dvb -> Standard des transmissions par satellite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dvb -> Standard des transmissions par satellite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IDsat :: *** Systèmes de Cryptages *** :: Autre cryptage-
Sauter vers: